Premières lignes, Semaine 1.

Editions Livre de Poche, 520 pages.

Hello, comment allez vous? Voici un nouveau rendez vous hebdomadaire que j’ai envie de réaliser sur ce blog et initié par une autre bloggeuse, Malecturothèque. Le principe est simple et bref, chaque semaine, je prends le roman en cours et je vous en cite les premières lignes du récit. Pour cette semaine, ce sera l’Ile des Oubliés de Victoria Hislop, qui retrace l’histoire de l’Ile de Spinalonga, tout proche du village de Plaka en Crète et qui fut un lieu d’enfermement des lépreux de 1904 à 1957.

PLAKA, Crète, 1953.

Un vent automnal s’engouffrait dans les rues de Plaka, et des bourrasques glacées enveloppaient la femme, engourdissant son corps et son esprit sans réussir à apaiser son chagrin. Comme elle peinait à parcourir les derniers mètres qui la séparaient de l’appontement, elle s’appuya de tout son poids sur son père. Sa démarche évoquait celle d’une petite vieille transpercée par la douleur à chaque pas. Une douleur qui n’était pas physique, cependant. Son corps était aussi robuste que celui de n’importe quelle jeune femme ayant respiré toute sa vie le pur air crétois, sa peau aussi lisse et ses yeux d’un marron aussi profond que ceux de toutes les habitantes de l’île.

La petite barque, rendue instable, par sa cargaison de paquets informes ficelés ensemble, tanguait sur la mer. Le vieil homme s’embarqua avec prudence puis, s’efforçant d’immobiliser le bateau d’une main, il tendit l’autre à sa fille. Une fois qu’elle fut en sécurité à bord, il l’emmitoufla dans une couverture pour la protéger des éléments. Seules les longues mèches sombres qui s’échappaient et dansaient librement dans le vent permettaient de ne pas la prendre pour un simple ballot de marchandises. Il détacha avec soin l’amarre de son vaisseau – il n’y avait plus rien à dire ni à faire-, et leur voyage commença. Ce n’était pas une petite tournée de ravitaillement, mais un aller simple vers une nouvelle vie. Une vie dans une colonie de lépreux. Une vie à Spinalonga.

Une réflexion sur “Premières lignes, Semaine 1.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s