A l’écoute de Ciao Bella, de Serena Guiliano.

Tout d’abord, avant de vous parler de ce livre, je souhaiterais aborder avec vous le sujet des livres audios car celui ci je ne l’ai pas lu, je l’ai écouté. Déjà, écoutez vous des livres? Moi oui, généralement ce sont des histoires courtes, ou des livres traitant de sujets de société, de développement personnel ou bien des essais. J’ai adoré, pour exemple, écouter les livres de Yuval Noah Harari, Sapiens une brève histoire de l’humanité et 21 leçons pour le XXIème siècle. Et depuis peu, je me suis lancée dans l’aventure des romans. Malgré que le format est intéressant, c’est un véritable échec pour moi. Déjà lorsque j’écoute, je suis toujours occupée en même temps comme du rangement et ma concentration n’est pas au maximum. Je n’arrive pas à me poser pour écouter. Alors le paradoxe, c’est que j’arrive mieux à écouter un essai mais un roman, mon expérience est complétement différente. Le temps pour moi est beaucoup plus long, je mets trois semaines à écouter alors que, lire un roman je peux le terminer en trois jours. J’ai fait l’essai, le soir avant de m’endormir, et là cata, j’ai ronflé 😴! J’ai pensé aussi en voiture, mais comme principalement j’ai des trajets courts, ce n’est pas très pratique, je ne prends pas les transports en commun et en marchant ou à vélo, j’ai essayé mais il faut quand même que je me concentre sur l’extérieur. Et je vous avoue que je préfère avoir un fond de musique, surtout en voiture, pour me défouler en chantant.

Donc après l’ivresse des libellules de Laure Manel, que je vous ai déjà présenté, j’ai tenté Ciao Bella de Serena Guiliano. Et heureusement c’est un bon roman, drôle, les répartis du personnage sont hilarants et c’est ce qui fait, que je n’ai pas lâché. Il y a quand même un point positif à l’écoute, j’ai adoré entendre les paroles en italien et cela m’a plongé dans l’atmosphère de l’Italie. Cette histoire, ce sont principalement des dialogues entre Anna personnage principal et sa psy. Enceinte de son deuxième enfant, elle est très angoissée suite à une première grossesse qui ne s’est pas bien passé. Elle se livre avec beaucoup d’humour sur sa vie, son enfance qui a été douloureuse, sa famille, ses nouvelles activités de bloggeuse et au fil du livre son cheminement pour arriver au meilleur d’elle-même. Il aborde des thèmes comme l’autisme, la violence, le racisme, le féminisme et aussi le pardon envers son père. Je ne vous en dit pas plus, je vous le conseille. L’autrice est aussi bloggeuse d’où vient son inspiration pour cette histoire. Je ne la connaissais et je ne manquerais pas de lire (cette fois) son autre roman Mamma Maria, qui a aussi une belle couverture colorée. Sinon pour les livres audio, je suis têtue, j’écoute Nature humaine de Serge Joncour actuellement et je vous dit peut être rendez vous dans un mois pour vous en parler 😂.

Quatrième de couverture: Grandir, pardonner et manger des pâtes.

 » J’ai peur du chiffre quatre. C’est une superstition très répandue en Asie. Le rêve ! Enfin des gens qui me comprennent ! Je devrais peut-être déménager…
– Vous avez beaucoup d’autres phobies ?
– Vous avez combien d’années devant vous ? « 


Anna a peur – de la foule, du bruit, de rouler sur l’autoroute, ou encore des pommes de terre qui ont germé… Et elle est enceinte de son deuxième enfant. Pour affronter cette nouvelle grossesse, elle décide d’aller voir une psy.
Au fil des séances, Anna livre avec beaucoup d’humour des morceaux de vie. L’occasion aussi, pour elle, de replonger dans le pays de son enfance, l’Italie, auquel elle a été arrachée petite ainsi qu’à sa nonna chérie. C’est toute son histoire familiale qui se réécrit alors sous nos yeux…
À quel point l’enfance détermine-t-elle une vie d’adulte ? Peut-on pardonner l’impardonnable ? Comment dépasser ses peurs pour avancer vers un avenir meilleur ?


Attention, la lecture de Ciao Bella pourrait avoir des conséquences irréversibles : parler avec les mains, écouter avec le cœur, rire de tout (et surtout de soi), ou devenir accro aux pasta al dente.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s